Le coût de l'éolien

Le coût de l’éolien

 

L’éolien est une histoire d’argent ; argent qui est pris au consommateur d’électricité pour aller dans les poches des grands groupes nationaux ou internationaux. Ces industriels investissent car ils sont sûrs de leurs profits.

En effet l’Etat garantit un prix d’achat de l’électricité très élevé, et EdF récupère ce surcoût sur nos factures. Nous payons donc ceux qui nuisent à notre cadre de vie et à notre santé !

 

 

Quel est le prix de rachat de l’électricité ?

L’Etat s’est engagé à acheter l’électricité aux industriels de l’éolien au prix de 8,2 centimes le kWh, c’est-à-dire deux ou trois fois le prix normal. (1)

 

Pourquoi ce prix élevé ?

Parce que l’éolien ne serait pas rentable au prix normal. De même l’Etat fixe un prix de rachat élevé pour l’énergie solaire. Mais l’énergie solaire ne nuit pas à la santé, ni aux paysages et profite aux particuliers qui s’équipent, pas aux actionnaires français ou étrangers des groupes industriels.

 

Comment EdF se rembourse sur nos factures ?

Sur nos factures d’électricité, il y a une ligne « Contribution aux Charges de Service Public de l’Electricité (CSPE) ». Cette CSPE sert à rembourser à EdF le surcoût de l’électricité éolienne, donc à payer les industriels de l’éolien, mais aussi, par exemple, à compenser le surcoût de l’électricité photovoltaïque ou les charges liées aux tarifs sociaux.

 

Quelle est le montant prélevé sur les factures au titre de l’éolien ?

La Commission de Régulation de l’Energie estime à 1,361 milliards € la part de la CSPE en 2016 qui ira aux producteurs d’électricité éolienne (2).

Ce montant énorme attire de nombreux investisseurs qui veulent une part du « gâteau ».

 

Quelle est l’évolution de ce qui est prélevé sur nos factures pour l’éolien ?

Hélas, il augmente chaque année ; nous n’avons pas fini de payer pour financer ces groupes industriels…

On nous prenait 815 Millions d’euros en 2014, et il est prévu de nous prendre 1,5 milliards € en 2017 !

 

Cet argent pourrait-il être mieux utilisé ?

Oui, bien sûr. Un des inconvénients de l’éolien est son intermittence, comme le solaire; c’est-à-dire que si on en remplace le nucléaire par l’éolien, il faut aussi prévoir des centrales polluantes, à charbon ou à gaz pour les jours sans vent. Un meilleur usage serait de développer des énergies telles que la biomasse, la méthanisation, le bois-énergie (comme à Luzy) etc. Ce serait doublement vertueux, pour la planète, et pour l’économie locale.

 

 

 

Note 1 : La CRE (Commission de Régulation de l’Energie) estime à 2,83 c/kWh le prix de gros de l’électricité ; cf délibération du 13 juillet, annexe 2 : http://www.cre.fr/documents/deliberations/decision/cspe-2017

 

Note 2 : la CRE avait d’abord estimé ce montant à 1,184 milliard €, et l’a réestimé le 13 juillet 2016

 



Réagir


CAPTCHA