Une réflexion sur les infrasons

Un de nos adhérents, Raphaël Preston, ingénieur du son, montre un des aspects néfastes des infrasons :

 

 

Une réflexion sur le stress lié aux basses fréquences et aux infrasons



Les infrasons sont tout simplement les sons qui sont trop bas pour être décelés ou entendus par nos tympans.

Un peu comme les choses deviennent un noir complet pour nos yeux d'humain, alors que les animaux nocturnes continuent à voir.

Les sons continuent à être émis, sous le seuil de sensibilité de nos oreilles.

Mais si nous ne percevons pas ces basses fréquences en tant que son à travers notre tympan, notre corps lui, les perçoit comme vibrations.

Et comme ces très basses fréquences sont engendrées dans la nature par des situation néfastes à l'homme (très gros orages, tremblement de terre, énorme pan de roche qui s'écrase, etc. … ), ils déclenchent en nous une réaction de survie, de peur et de fuite, quand notre corps ressent ces infrasons.

Notre inconscient réalise que ces infrasons ne peuvent être produits que par des choses à une échelle bien plus grande que l'échelle du corps humain, et que la stratégie de survie est de fuir le danger.

Cela marche bien dans la nature comme stratégie de préservation. Quand les animaux se mettent à fuir, alors que tout parait calme, ils réagissent aux infrasons d'un tremblement ou d'un tsunami encore loin.  

Le problème vient quand vous avez une machine énorme qui produit des infrasons, de façon constante, et que vous n'être pas en position de réagir normalement, et de fuir le danger.

Votre corps vous envoie des signaux émotionnels qu'il se perçoit être en situation de danger, et vous êtes coincé pas votre intellect qui vous dit que vous ne pouvez bouger.

Il en ressort un conflit sans solution entre les signaux de survie du corps et de l'intellect ; une sorte de panique.

Sauf si vous avez la possibilité de vendre vos biens et d'aller vivre autre part.

Sinon vous êtes coincé, la perte de contrôle sur la situation s'ajoute au désarroi, vous rendant victime.  

Il en ressort un stress énorme et une angoisse constante.

Il n'y a besoin d'être spécialiste pour apprécier que à la longue, cela rende les gens malades. Littéralement.

Impossible d'appeler les gendarmes qu'ils viennent débrancher la machine à Son du voisin après 10h du soir, que l'on puisse enfin dormir !

L'éolienne de 180 m sera une voisine assez terrifiante, qui fera un bruit audible et inaudible au gré du vent, et sur lequel vous n'aurez aucune action.

Raphael Preston

Producteur et Ingénieur du son.
 

 



Réagir


CAPTCHA