Nature et Paysages en Sud Morvan poursuit un triple objectif : 

  • La préservation et la mise en valeur des sites, du patrimoine paysager et du patrimoine bâti.

  • La protection du patrimoine naturel, faunistique et floristique, en particulier l'avifaune.

  • La promotion du tourisme et le soutien à l'attractivité du territoire

C'est pourquoi nous considérons que ces projets d'éoliennes géantes menacent la santé et le bien-être des habitants ainsi que les paysages, la faune et l'économie de notre région.

 

Les communes aujourd'hui visées par les promoteurs sont : Cressy-sur-Somme, Cuzy, Grury, Issy-L'évêque, Luzy, Marly-sous-Issy, Montmort, Saint-Seine, Savigny-Poil-Fol, Tazilly, Ternant.

 

La Faune est en danger, nous avons besoin de vous !

 

Comme vous le savez notre belle région est particulièrement riche en faune en raison de la diversité de ses milieux naturels et d’une agriculture tournée vers l’élevage, peu utilisatrice de pesticides. Les éoliennes sont particulièrement dangereuses pour certaines espèces de chauves-souris et d’oiseaux. C'est pourquoi les promoteurs ont tendance à cacher leur présence pour minimiser les inconvénients de leurs monstres d’acier de 180 m de haut.

Pour dénoncer le réel danger des éoliennes, nous avons besoin de vos observations; lisez attentivement les documents joints pour savoir comment procéder.

Au nom de la faune du Sud-Morvan, nous vous remercions !

 

Comment déclarer vos observations de chauves-souris : cliquez ici

Voir le tract de la Société d'Histoire Naturelle d'Autun sur les chauves-souris : cliquez ici

 

Comment déclarer vos observations d'oiseaux : cliquez ici

 

 


Bonne nouvelle pour ceux qui aiment le Sud-Morvan !

Après examen attentif par ses services le Préfet  de la Nièvre a envoyé une lettre le 5 octobre 2016, cosignée par le Préfet de Saône-et-Loire, à Global Wind Power France pour lui signifier que le dossier déposé le 29 juin 2016 pour les éoliennes était non-recevable.

 

Cette étape est positive pour le Sud Morvan, mais la lutte n’est pas terminée.

 

Il n'est pas rare que l'Administration demande des compléments d'enquête, mais dans ce cas, la sévérité de l'appréciation nous semble exceptionnelle. 

Voici quelques citations :

- L'étude d'impact présente de nombreuses lacunes, elle ne permet pas d'évaluer l'insertion du projet dans son environnement.

- Nombreuses incohérences entre les conclusions des expertises et leur transcription dans l'étude d'impact

- Les pièces fournies ne répondent pas aux exigences du code de l'urbanisme

- L'étude d'impact présente des conclusions contradictoires

- Analyse insuffisante de l'implantation des éoliennes

- Les mesures proposées sont très insuffisantes

- L'analyse des variantes doit être complètement reprise

- L'étude biodiversité est de qualité très médiocre

- Etc.

 

Le dossier devra aussi prendre en compte la sauvegarde des points de vue du Mont Beuvray et du Haut Folin, ainsi que la protection des vues depuis les habitations.

 

En conclusion : " Les compléments devront nous être transmis dans un délai de 9 mois, à l'exception des  demandes relatives à la biodiversité pour lesquelles le délai est porté à 18 mois afin de permettre la réalisation de l'intégralité des compléments d'inventaires demandés"

 

Ce dossier bâclé est à l'image de l'information fournie par GWP aux élus, aux propriétaires et aux habitants : erronée, contradictoire,  insuffisante, incohérente, médiocre etc.

 

Ce qui transparait est que élus, propriétaires et riverains ont fait l'objet d'une tentative de manipulation assortie de nombreux mensonges sur le projet, notamment sur leur professionnalisme du promoteur, et que les services de la Préfecture ont travaillé de façon très sérieuse en tenant compte de tous les intérêts en présence.

 

Nous espérons que cette décision ouvrira les yeux de tous les interlocuteurs et permettra à nos communes de retrouver la sérénité et l'unité nécessaire pour élaborer des scénarios de développement adaptés à leur environnement naturel et humain.

                

La mobilisation pour le Sud Morvan doit continuer. GWP va déposer un autre dossier. Anémos prévoit de déposer le sien en mars. Nous aurons besoin de tout votre soutien et de votre participation.

 


Nouvelle présentation sur les éoliennes

Un incroyable succès !

Nature et Paysages en Sud Morvan et Sauvegarde du Sud Morvan ont organisé un « Incroyable Pique-nique", le 17 Août au Château du Pont de Vaux à Marly-sous-Issy. Moment de rassemblement et d'information des habitants opposés au projet éolien.
Cette soirée a été un succès, plus de 220 participants; ce fut à la fois un moment convivial et nécessaire permettant à chacun de prendre conscience des nuisances de ces projets éoliens, que nous sommes nombreux à nous y opposer, qu'il reste encore beaucoup de travail à faire mais que nous avons désormais un réel "poids" dans ce projet.

Grâce à l’Eolirama et l’Eoliscope, de très nombreux participants ont pu se rendre compte de l’impact des éoliennes sur nos paysages.

 

Voici les réponses aux quizz :

Quizz Eoliennes

Quizz Nature

 

Vous trouverez les photos dans la "Galerie photo"

 

Lien vers une video de Luc Landrot : https://www.youtube.com/watch?v=Fe_Jt8RDbT8


Un incroyable pique-nique !

 Réservez la date du mercredi 17 Août !

 

Nature & Paysages en Sud Morvan et Sauvegarde du Sud Morvan organisent un "incroyable pique-nique"

 

Mercredi 17 août à partir de 18h au Château du Pont de Vaux (Marly sous Issy)

 

Vous aimez notre région, vous vous posez des questions sur le projet de parc éolien, ou tout simplement vous ne voulez pas d’éoliennes chez vous.

Venez rencontrer vos voisins, discuter et comprendre ce projet. Diffusez largement cette invitation.

 

Plus d'information, cliquez ici

 

Inscription : cliquez ici

 

Où se trouve le Château du Pont de Vaux ?

 



1 2   Page suivante